Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
S'abonner à la newsletter
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub

samedi 20 juillet

Thaon – Inauguration de la stèle des fusillés

2 commentaires

2

Écouter cet article

Ce dimanche 26 mai à 10h, la ville de Thaon-les-Vosges inaugurera la « stèle des Fusillés » place de l’hôtel de ville (6 avenue des Fusillés). Une stèle créée par l’artiste Robin Godde rendant hommage à nos fusillés Thaonnais, morts pour la France. 

Présentation des drapeaux ( (Mise à jour définitive à venir)
• L’Amicale Thaônnaise de la Medaille Militaire
• L’Uniôn Natiônale des cômbattants de Thaôn et ses envirôns (UNC)
• La Federatiôn Natiônale des Anciens Cômbattants en Algerie, Marôc Tunisie (FNACA)
• La Legiôn Vôsgienne
• Les Amis de la 34 (FNSO)
• La Crôix Rôuge.
Appel des Fusillés
• Depôt de la photo de chacun a son appel par un jeune du Conseil Municipal des
Jeunes

Ce dimanche 26 mai à 10h, la ville de Thaon-les-Vosges inaugurera la « stèle des Fusillés » place de l’hôtel de ville (6 avenue des Fusillés). Une stèle créée par l’artiste Robin Godde rendant hommage à nos fusillés Thaonnais, morts pour la France. 

Présentation des drapeaux ( (Mise à jour définitive à venir)
• L’Amicale Thaônnaise de la Medaille Militaire
• L’Uniôn Natiônale des cômbattants de Thaôn et ses envirôns (UNC)
• La Federatiôn Natiônale des Anciens Cômbattants en Algerie, Marôc Tunisie (FNACA)
• La Legiôn Vôsgienne
• Les Amis de la 34 (FNSO)
• La Crôix Rôuge.
Appel des Fusillés
• Depôt de la photo de chacun a son appel par un jeune du Conseil Municipal des
Jeunes

2 commentaires

  • Avatar du commentaire numéro 893

    Chevallier

    Mieux vaut tard que jamais. 🫡🫡🫡🫡🫡

    🙏

  • Avatar du commentaire numéro 912

    Question

    Je suis encore étonné de l’extrême bienveillance dont les gouvernements français d’après guerre ont fait preuve a l’égard des fusilleurs et leurs officiers subalternes. Y compris les miliciens.
    Fusilleurs qui n’ont jamais été, curieusement, recherché avec obstination.
    L’épisode Oberg et Knochen en étant l’apothéose.

    La maison de ma famille a été brûlée au lance-flamme en 1940 par une compagnie allemande bavaroise de passage.
    J’ai trouvé dans les archives allemandes son numéro, le nom de son chef et les noms des 2 porteurs de lance-flamme…. Heureusement pour eux, morts.

    Bizarre bienveillance dans une époque où le parti de la collaboration de 39 à 41 menaçait la République.

Laisser un commentaire