Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
S'abonner à la newsletter
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub

vendredi 19 juillet

Le budget du Conseil départemental des Vosges s’établit désormais à 547,82 millions d’euros soit une hausse de 10 millions d’euros

0 commentaire

0

Écouter cet article

photo Vosges Mag

Le budget du Conseil départemental des Vosges s’établit désormais à 547,82 millions d’euros soit une hausse de 10 millions d’euros.

 

« La situation des Collectivités, et tout particulièrement celle des Départements, n’est pas idyllique. La Décision Modificative Numéro 1 qui est proposée affiche une nouvelle hausse des dépenses de fonctionnement de près de 10 millions d’euros et principalement sur des dépenses dites « obligatoires » alors que, dans le même temps nos prévisions de recettes fiscales doivent être revues à la baisse.  (…) Prochainement, il nous faudra préparer les conditions d’un exercice budgétaire 2025 qui s’annonce déjà complexe. J’ai confiance (…) en notre capacité collective à faire des choix forts et responsables en faveur des vosgiennes et des vosgiens qui en ont le plus besoin », François Vannson, le Président du Département des Vosges, a donné le ton lors de son discours introductif lundi matin devant les conseillers départementaux réunis afin de réviser le budget primitif 2024. Un budget qui s’établit désormais à 547,82 millions d’euros soit une hausse de 10 millions d’euros.

Comme l’a expliqué François Vannson, le Département doit faire face à une hausse des dépenses d’exploitation (+9,6 millions) dont plus de 4 millions supplémentaires en faveur de la politique autonomie (l’aide sociale à l’hébergement et tout particulièrement celle des personnes en situation de handicap, revalorisation de l’APA à domicile, financement de la hausse de consommation au titre de la PCH), plus de 1,6 million en faveur de la politique insertion logement et plus de 1,2 million d’euros en faveur de la politique Economie et Emploi…

En dépit de cette nouvelle hausse des dépenses d’exploitation, l’Assemblée départementale n’entend pas renoncer à son ambition en faveur de l’investissement qui reste particulièrement élevé puisqu’après le vote de ce lundi, il s’établit à plus de 118 M€ soit plus de 21% du budget.

Au cours de cette séance, l’Assemblée départementale a également pu examiner le bilan de l’année 2023 au travers du vote du Compte Financier Unique. Cet examen aura permis de constater la hausse des dépenses obligatoires, qui se confirme en 2024, ainsi que la volonté des élus de limiter le recours à l’emprunt dans un contexte de forte hausse des taux d’intérêt, permettant ainsi de réduire l’endettement du conseil départemental. Ce choix a ainsi préservé la capacité de désendettement du Département qui est désormais de 3,26 années, loin du seuil d’alerte qui est fixé à 10 années et du seuil critique qui est fixé, lui, à 15 années.

https://vosgesmag.fr/articles/articleid/19042/dpartement-des-vosges-le-budget-stablit-dsormais–547-82-millions/fbclid/iwzxh0bgnhzw0cmteaar0tetqj8fzml1x1puew2hldg0nxtqnjfodqjfofwbefpflbnxj2dtdnvuo_aem_hifawfugskmmkino87gctq

photo Vosges Mag

Le budget du Conseil départemental des Vosges s’établit désormais à 547,82 millions d’euros soit une hausse de 10 millions d’euros.

 

« La situation des Collectivités, et tout particulièrement celle des Départements, n’est pas idyllique. La Décision Modificative Numéro 1 qui est proposée affiche une nouvelle hausse des dépenses de fonctionnement de près de 10 millions d’euros et principalement sur des dépenses dites « obligatoires » alors que, dans le même temps nos prévisions de recettes fiscales doivent être revues à la baisse.  (…) Prochainement, il nous faudra préparer les conditions d’un exercice budgétaire 2025 qui s’annonce déjà complexe. J’ai confiance (…) en notre capacité collective à faire des choix forts et responsables en faveur des vosgiennes et des vosgiens qui en ont le plus besoin », François Vannson, le Président du Département des Vosges, a donné le ton lors de son discours introductif lundi matin devant les conseillers départementaux réunis afin de réviser le budget primitif 2024. Un budget qui s’établit désormais à 547,82 millions d’euros soit une hausse de 10 millions d’euros.

Comme l’a expliqué François Vannson, le Département doit faire face à une hausse des dépenses d’exploitation (+9,6 millions) dont plus de 4 millions supplémentaires en faveur de la politique autonomie (l’aide sociale à l’hébergement et tout particulièrement celle des personnes en situation de handicap, revalorisation de l’APA à domicile, financement de la hausse de consommation au titre de la PCH), plus de 1,6 million en faveur de la politique insertion logement et plus de 1,2 million d’euros en faveur de la politique Economie et Emploi…

En dépit de cette nouvelle hausse des dépenses d’exploitation, l’Assemblée départementale n’entend pas renoncer à son ambition en faveur de l’investissement qui reste particulièrement élevé puisqu’après le vote de ce lundi, il s’établit à plus de 118 M€ soit plus de 21% du budget.

Au cours de cette séance, l’Assemblée départementale a également pu examiner le bilan de l’année 2023 au travers du vote du Compte Financier Unique. Cet examen aura permis de constater la hausse des dépenses obligatoires, qui se confirme en 2024, ainsi que la volonté des élus de limiter le recours à l’emprunt dans un contexte de forte hausse des taux d’intérêt, permettant ainsi de réduire l’endettement du conseil départemental. Ce choix a ainsi préservé la capacité de désendettement du Département qui est désormais de 3,26 années, loin du seuil d’alerte qui est fixé à 10 années et du seuil critique qui est fixé, lui, à 15 années.

https://vosgesmag.fr/articles/articleid/19042/dpartement-des-vosges-le-budget-stablit-dsormais–547-82-millions/fbclid/iwzxh0bgnhzw0cmteaar0tetqj8fzml1x1puew2hldg0nxtqnjfodqjfofwbefpflbnxj2dtdnvuo_aem_hifawfugskmmkino87gctq

0 commentaire

Laisser un commentaire