Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
S'abonner à la newsletter
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub

vendredi 19 juillet

Vosges – Les aides de la Pac bio se font attendre et fragilisent les trésoreries des fermes

0 commentaire

0

Écouter cet article

Les services de l’État sont en retard dans le paiement des aides de la Pac bio. Ce jeudi après-midi, les agriculteurs étaient mobilisés, à Epinal, devant la Direction Départementale des Territoires des Vosges, pour dénoncer le non-versement d’aides de la PAC bio. Les premiers touchés sont les agriculteurs bio, dont les trésoreries sont mises à mal.

Annoncé et répété depuis les actions syndicales de cet hiver, le règlement des aides du deuxième pilier de la PAC (conversion à l’agriculture biologique et mesures agro-environnementales et climatiques) n’est toujours pas soldé. A cela s’ajoute pour certains dossiers d’autres aides qui auraient dû également être payées depuis longtemps. Les plus touchés sont les agriculteurs engagés dans la MAEC (Mesures Agroenvironnementales et Climatiques) de la PAC, ou en agriculture biologique qui attendent toujours plus de la moitié des montants de leurs aides.

Ce jeudi, une délégation de la FDSEA des Vosges et des Jeunes Agriculteurs des Vosges étaient devant les locaux de la DDT des Vosges pour dénoncer la crédibilité de la parole du Gouvernement à tenir ses engagements.

« Il est incompréhensible que les agriculteurs vosgiens, qui ont effectué il y a plus d’un an déjà toutes les déclarations nécessaires en temps et en heure, respectés leurs engagements soient mis dans des situations de trésorerie intenables n’ayant aujourd’hui perçu aucun euro. Où est l’engagement de payer toutes les aides pour le 15 mars 2024 ? » expliquent les agriculteurs.

« Trois mois après, le constat est sans appel puisqu’aucun des 700 dossiers engagés dans le département en MAEC n’est payé ; ce qui représente plus de 30 millions d’euros pour la ferme Vosges. C’est d’autant moins admissible que l’agriculture biologique traverse actuellement une crise économique majeure qui nécessite toute la diligence et l’attention du Gouvernement » poursuivent-ils.

Après le 15 mars et sous pression de la FNSDEA et JA, le Gouvernement a alors pris l’engagement d’un versement avant le 15 juin.
Bien que certaines aides aient été payées, il n’y a aucun département et les Vosges ne font pas exception où l’intégralité des aides a été versée. « L’ultimatum pour le versement des aides MAEC et Bio, posé par le réseau FNSEA/JA au 15/06 est passé. La situation est inadmissible ! » poursuivent les agriculteurs.

aides de la pac

bio

vosges

Les services de l’État sont en retard dans le paiement des aides de la Pac bio. Ce jeudi après-midi, les agriculteurs étaient mobilisés, à Epinal, devant la Direction Départementale des Territoires des Vosges, pour dénoncer le non-versement d’aides de la PAC bio. Les premiers touchés sont les agriculteurs bio, dont les trésoreries sont mises à mal.

Annoncé et répété depuis les actions syndicales de cet hiver, le règlement des aides du deuxième pilier de la PAC (conversion à l’agriculture biologique et mesures agro-environnementales et climatiques) n’est toujours pas soldé. A cela s’ajoute pour certains dossiers d’autres aides qui auraient dû également être payées depuis longtemps. Les plus touchés sont les agriculteurs engagés dans la MAEC (Mesures Agroenvironnementales et Climatiques) de la PAC, ou en agriculture biologique qui attendent toujours plus de la moitié des montants de leurs aides.

Ce jeudi, une délégation de la FDSEA des Vosges et des Jeunes Agriculteurs des Vosges étaient devant les locaux de la DDT des Vosges pour dénoncer la crédibilité de la parole du Gouvernement à tenir ses engagements.

« Il est incompréhensible que les agriculteurs vosgiens, qui ont effectué il y a plus d’un an déjà toutes les déclarations nécessaires en temps et en heure, respectés leurs engagements soient mis dans des situations de trésorerie intenables n’ayant aujourd’hui perçu aucun euro. Où est l’engagement de payer toutes les aides pour le 15 mars 2024 ? » expliquent les agriculteurs.

« Trois mois après, le constat est sans appel puisqu’aucun des 700 dossiers engagés dans le département en MAEC n’est payé ; ce qui représente plus de 30 millions d’euros pour la ferme Vosges. C’est d’autant moins admissible que l’agriculture biologique traverse actuellement une crise économique majeure qui nécessite toute la diligence et l’attention du Gouvernement » poursuivent-ils.

Après le 15 mars et sous pression de la FNSDEA et JA, le Gouvernement a alors pris l’engagement d’un versement avant le 15 juin.
Bien que certaines aides aient été payées, il n’y a aucun département et les Vosges ne font pas exception où l’intégralité des aides a été versée. « L’ultimatum pour le versement des aides MAEC et Bio, posé par le réseau FNSEA/JA au 15/06 est passé. La situation est inadmissible ! » poursuivent les agriculteurs.

0 commentaire

Laisser un commentaire