Pub
Pub
S'abonner à la newsletter
Pub
Pub

samedi 15 juin

La région Grand Est va rouvrir la ligne de train Nancy-Contrexéville

en décembre 2027

0 commentaire

0

Écouter cet article

C’est une première dans l’histoire ferroviaire ! La région Grand Est a annoncé la reprise de la ligne Nancy-Contrexéville en décembre 2027, via la société de transport Transdev.

La ligne Nancy-Contrexéville va être réhabilitée et exploitée par la société de transport Transdev qui a été retenue par la région Grand Est. La ligne 14 Nancy-Contrexéville était fermée depuis 2016. Il s’agit de la toute première ligne privatisée qui sera gérée par un opérateur différent de la SNCF.

La ligne vétuste fera l’objet de travaux de rénovation (150 millions d’euros). « Il incarne un acte symbolique avec le transfert de l’Etat vers la Région, qui confère une pleine maitrise de cette voie, marquant ainsi un tournant décisif dans l’histoire des petites lignes vétustes » explique la région dans un communiqué. Le groupement d’exploitation composé de NGE, Transdev et la Caisse des Dépôts prendra en charge les travaux de 150 millions d’euros. Il mettra en place, à partir de décembre 2027, 14 allers-retours quotidiens. Elle desservira Nancy, Contrexéville, mais aussi Jarville, Houdemont, Ludres, Messeins, Neuves-Maisons, Pont-Saint-Vincent, Ceintrey, Vézelise, Mirecourt ou encore Vittel.

ligne de train Nancy-Contrexéville

Region Grand Est

société de transport Transdev.

train

Vosges

C’est une première dans l’histoire ferroviaire ! La région Grand Est a annoncé la reprise de la ligne Nancy-Contrexéville en décembre 2027, via la société de transport Transdev.

La ligne Nancy-Contrexéville va être réhabilitée et exploitée par la société de transport Transdev qui a été retenue par la région Grand Est. La ligne 14 Nancy-Contrexéville était fermée depuis 2016. Il s’agit de la toute première ligne privatisée qui sera gérée par un opérateur différent de la SNCF.

La ligne vétuste fera l’objet de travaux de rénovation (150 millions d’euros). « Il incarne un acte symbolique avec le transfert de l’Etat vers la Région, qui confère une pleine maitrise de cette voie, marquant ainsi un tournant décisif dans l’histoire des petites lignes vétustes » explique la région dans un communiqué. Le groupement d’exploitation composé de NGE, Transdev et la Caisse des Dépôts prendra en charge les travaux de 150 millions d’euros. Il mettra en place, à partir de décembre 2027, 14 allers-retours quotidiens. Elle desservira Nancy, Contrexéville, mais aussi Jarville, Houdemont, Ludres, Messeins, Neuves-Maisons, Pont-Saint-Vincent, Ceintrey, Vézelise, Mirecourt ou encore Vittel.

0 commentaire

Laisser un commentaire