S'abonner à la newsletter

mercredi 29 mai

Gerbépal – La classe scolaire menacée de fermeture restera finalement ouverte à la prochaine rentrée

1 commentaire

1

Écouter cet article

Le maire de Gerbépal Bernard Thomas entouré d’écoliers lors d’une action pour le maintien de la classe menacée, samedi 3 février. (Archive)

L’inquiétude pesait sur l’une des 3 classes de l’école de Gerbépal, qui était menacée de fermeture à la rentrée de septembre 2024.

Un collectif composé d’élus et de parents d’élèves s’est mobilisé pour le maintien de cette classe, qui restera ouverte à la prochaine rentrée scolaire. C’est le maire de la commune, Bernard Thomas, qui a annoncé cette – bonne – nouvelle. L’édile avait notamment déclaré lors de sa dernière cérémonie de vœux : « un enseignant de moins, c’est 2 classes à 25 élèves, potentiellement sur 4 niveau chacune ! Cela va à l’encontre des recommandations du Gouvernement d’avoir des classes de 24 élèves. »

J.J.

Bernard Thomas

Ecole de Gerbépal

Gerbépal

Le maire de Gerbépal Bernard Thomas entouré d’écoliers lors d’une action pour le maintien de la classe menacée, samedi 3 février. (Archive)

L’inquiétude pesait sur l’une des 3 classes de l’école de Gerbépal, qui était menacée de fermeture à la rentrée de septembre 2024.

Un collectif composé d’élus et de parents d’élèves s’est mobilisé pour le maintien de cette classe, qui restera ouverte à la prochaine rentrée scolaire. C’est le maire de la commune, Bernard Thomas, qui a annoncé cette – bonne – nouvelle. L’édile avait notamment déclaré lors de sa dernière cérémonie de vœux : « un enseignant de moins, c’est 2 classes à 25 élèves, potentiellement sur 4 niveau chacune ! Cela va à l’encontre des recommandations du Gouvernement d’avoir des classes de 24 élèves. »

J.J.

1 commentaire

  • Avatar du commentaire numéro 70

    Jean-Paul Petit

    Très bonne nouvelle. Tous les habitants de Gerbépal, et d’abord les enfants, seront reconnaissants envers les parents et le maire qui se sont bien mobilisés pour la défense de leur école. Puissent-ils « faire école ».

Laisser un commentaire