Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
S'abonner à la newsletter
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub

vendredi 19 juillet

Elections législatives anticipées : le député sortant David Valence veut « continuer de travailler au service des Vosgiennes et des Vosgiens »

4 commentaires

4

Écouter cet article

Dans la deuxième circonscription des Vosges, le député sortant David Valence (Ensemble) a été le premier à annoncer sa candidature aux élections législatives anticipées des dimanches 30 juin et 7 juillet prochains. Dès le lundi matin suivant la dissolution de l’Assemblée Nationale, décidée le 9 juin au soir par Emmanuel Macron, David Valence a annoncé être candidat à sa réélection. Sa suppléante est Charline Prince, maire de Frapelle et conseillère régionale du Grand Est.

« Député de terrain, ayant parcouru notre circonscription sans relâche depuis 2 ans, j’ai envie de continuer mon travail au service des Vosgiennes et des Vosgiens » explique David Valence quant à sa candidature. Et d’estimer que « voter aux élections législatives, c’est d’abord faire le choix d’une personnalité. D’une femme ou d’un homme qui pourra venir en aide à une famille qui recherche une place en structure collective pour son fils handicapé, à une entreprise qui veut investir dans une nouvelle machine, à une petite commune rurale qui entend rénover son église ou sa mairie. Pour cela, il faut connaître le territoire. »

Rappelant qu’il a grandi dans les Vosges – à Docelles – qu’il a été maire de Saint-Dié-des-Vosges pendant 8 ans et qu’il habite toujours rue d’Alsace, le député sortant souligne qu’il « ne découvre pas les Vosges, contrairement à beaucoup de candidats. »

Précisant également qu’il « s’est battu pour le retour du train à Bruyères, un soutien financier accru à la maternité de Saint-Dié-des-Vosges, la création prochaine d’une caserne de gendarmerie à Aydoilles, la création de la voie verte vallée de la Vologne » David Valence veut, à travers sa candidature, « continuer ces combats au service des Vosges, dans l’union. »

« Face au risque d’une France divisée, face au risque d’instabilité, face au risque d’une Assemblée nationale à nouveau agitée, je serai, comme depuis 2 ans, un député sérieux, assidu, calme, de terrain. Je veux agir pour le pouvoir d’achat des salariés modestes et des classes moyennes, pour notre ruralité, pour l’ordre républicain dans nos villes et nos campagnes. Je crois à la fraternité » ajoute le candidat Ensemble, assurant que ses idées sont « centristes depuis toujours. Je n’ai pas changé de parti depuis 15 ans. Le Parti radical, c’est le parti de Clémenceau, de Mendes France, de Jean-Louis Borloo. Un parti laïc et modéré, très attaché à la défense de la ruralité. »

Appelant les habitants de la deuxième circonscription des Vosges à « faire le choix d’élus qui vous respectent et vous connaissent » et « rejeter les parachutages, les combines et les petits calculs », David Valence veut « unir demain, et non diviser. Je veux être le député de toutes et tous. A l’écoute, attentif, au combat. »

J.J.

David Valence

Député de la deuxième circonscription des Vosges

Deuxième circonscription des Vosges

Elections législatives anticipées 2024

Ensemble

Parti Radical

Dans la deuxième circonscription des Vosges, le député sortant David Valence (Ensemble) a été le premier à annoncer sa candidature aux élections législatives anticipées des dimanches 30 juin et 7 juillet prochains. Dès le lundi matin suivant la dissolution de l’Assemblée Nationale, décidée le 9 juin au soir par Emmanuel Macron, David Valence a annoncé être candidat à sa réélection. Sa suppléante est Charline Prince, maire de Frapelle et conseillère régionale du Grand Est.

« Député de terrain, ayant parcouru notre circonscription sans relâche depuis 2 ans, j’ai envie de continuer mon travail au service des Vosgiennes et des Vosgiens » explique David Valence quant à sa candidature. Et d’estimer que « voter aux élections législatives, c’est d’abord faire le choix d’une personnalité. D’une femme ou d’un homme qui pourra venir en aide à une famille qui recherche une place en structure collective pour son fils handicapé, à une entreprise qui veut investir dans une nouvelle machine, à une petite commune rurale qui entend rénover son église ou sa mairie. Pour cela, il faut connaître le territoire. »

Rappelant qu’il a grandi dans les Vosges – à Docelles – qu’il a été maire de Saint-Dié-des-Vosges pendant 8 ans et qu’il habite toujours rue d’Alsace, le député sortant souligne qu’il « ne découvre pas les Vosges, contrairement à beaucoup de candidats. »

Précisant également qu’il « s’est battu pour le retour du train à Bruyères, un soutien financier accru à la maternité de Saint-Dié-des-Vosges, la création prochaine d’une caserne de gendarmerie à Aydoilles, la création de la voie verte vallée de la Vologne » David Valence veut, à travers sa candidature, « continuer ces combats au service des Vosges, dans l’union. »

« Face au risque d’une France divisée, face au risque d’instabilité, face au risque d’une Assemblée nationale à nouveau agitée, je serai, comme depuis 2 ans, un député sérieux, assidu, calme, de terrain. Je veux agir pour le pouvoir d’achat des salariés modestes et des classes moyennes, pour notre ruralité, pour l’ordre républicain dans nos villes et nos campagnes. Je crois à la fraternité » ajoute le candidat Ensemble, assurant que ses idées sont « centristes depuis toujours. Je n’ai pas changé de parti depuis 15 ans. Le Parti radical, c’est le parti de Clémenceau, de Mendes France, de Jean-Louis Borloo. Un parti laïc et modéré, très attaché à la défense de la ruralité. »

Appelant les habitants de la deuxième circonscription des Vosges à « faire le choix d’élus qui vous respectent et vous connaissent » et « rejeter les parachutages, les combines et les petits calculs », David Valence veut « unir demain, et non diviser. Je veux être le député de toutes et tous. A l’écoute, attentif, au combat. »

J.J.

4 commentaires

  • Avatar du commentaire numéro 1115

    cloclo

    Il a soutenu le saccage des retraites. Qu’il aille se faire voir !

  • Avatar du commentaire numéro 1116

    Constat

    c’est très bien !!!

  • Avatar du commentaire numéro 1118

    Thomas

    Bravo David persévérance est de rigueur

  • Avatar du commentaire numéro 1119

    Constat

    qu ‘est ce qu’il faut pas dire pour se faire élire !!!!

Laisser un commentaire