Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
S'abonner à la newsletter
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub

samedi 20 juillet

Soler construit sa 1ère usine de biocarbone industriel sur l’Ecoparc de Chavelot

Mise en service prévue en 2026

0 commentaire

0

Écouter cet article

Le groupe Soler implante sa première usine de biocarbone industriel dans les Vosges, sur l’Ecoparc de Chavelot. Sa mise en service est prévue courant 2026.

Le groupe Soler construit sur l’Ecoparc de Chavelot, une unité de production de biocarbone, à l’échelle industrielle. Avec ce procédé elle veut remplacer le charbon d’origine fossile par du biocarbone.

Le groupe a décidé de s’installer à Chavelot, à proximité de deux grosses entreprises : le papetier Norske Skog et le fabricant d’isolants biosourcés Pavatex. Le projet, d’environ 80 à 100 millions d’euros (subventionné pour 13,3 millions d’euros) doit permettra la construction d’une unité de production d’une capacité de 20 000 tonnes par an à Chavelot.

Le biocarbone est un produit renouvelable obtenu par pyrolyse de résidus de la filière forêt-bois. L’entreprise va se servir de l’oxygène pour faire son biocarbone.

Le projet figure parmi les lauréats du dernier appel à projets « Première usine » du plan France 2030. Sa mise en service est prévue courant 2026. A terme, une centaine de personnes pourraient être employées.

Soler compte déjà trois unités de production : deux à Gyé-sur-Seine (Aube) et une à Lacanau (Gironde).

écoparc

Emploi

l'Ecoparc de Chavelot

Soler

usine de biocarbone industriel

vosges

Le groupe Soler implante sa première usine de biocarbone industriel dans les Vosges, sur l’Ecoparc de Chavelot. Sa mise en service est prévue courant 2026.

Le groupe Soler construit sur l’Ecoparc de Chavelot, une unité de production de biocarbone, à l’échelle industrielle. Avec ce procédé elle veut remplacer le charbon d’origine fossile par du biocarbone.

Le groupe a décidé de s’installer à Chavelot, à proximité de deux grosses entreprises : le papetier Norske Skog et le fabricant d’isolants biosourcés Pavatex. Le projet, d’environ 80 à 100 millions d’euros (subventionné pour 13,3 millions d’euros) doit permettra la construction d’une unité de production d’une capacité de 20 000 tonnes par an à Chavelot.

Le biocarbone est un produit renouvelable obtenu par pyrolyse de résidus de la filière forêt-bois. L’entreprise va se servir de l’oxygène pour faire son biocarbone.

Le projet figure parmi les lauréats du dernier appel à projets « Première usine » du plan France 2030. Sa mise en service est prévue courant 2026. A terme, une centaine de personnes pourraient être employées.

Soler compte déjà trois unités de production : deux à Gyé-sur-Seine (Aube) et une à Lacanau (Gironde).

0 commentaire

Laisser un commentaire