Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
S'abonner à la newsletter
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub

dimanche 21 juillet

Trois nouvelles mares pour la biodiversité sur le territoire de la CCB2V

0 commentaire

0

Écouter cet article

Depuis plusieurs décennies de nombreuses menaces impactent les mares : urbanisation, asséchement, pollution, comblement, transformation en étang de pêche…cela entraine une destruction des habitats favorables aux amphibiens et aux insectes aquatiques. De nombreuses mares se retrouvent aujourd’hui déconnectées des autres, empêchant les déplacements nécessaires au cycle de vie des espèces. C’est pourquoi la CCB2V a mis en place un programme de création de mares dans les zones de déconnexion. Trois mares ont été créées en novembre 2023 sur les communes de Destord, Pierrepont sur l’Arentèle et Bruyères. Ces mares vont se végétaliser naturellement avec la flore locale et pourront devenir d’ici quelques mois et années un habitat favorable à la biodiversité aquatique. Elles offrent également une zone d’abreuvement bienvenue pour la biodiversité en général. Il est possible que certaines mares soient asséchées en été, ceci est naturel et peut même faire partie du cycle de la mare, ce qui est important c’est la présence d’eau sur la période de reproduction de février à juillet. Chaque mare est accompagnée d’un panneau pédagogique conçu spécifiquement par une naturaliste-aquarelliste. A ce jour les mares sont déjà colonisées par la faune notamment à Destord où Grenouilles rousses, Tritons, Dytiques et autres insectes ont élu domicile. Ce programme est financé en partie par l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse.

Depuis plusieurs décennies de nombreuses menaces impactent les mares : urbanisation, asséchement, pollution, comblement, transformation en étang de pêche…cela entraine une destruction des habitats favorables aux amphibiens et aux insectes aquatiques. De nombreuses mares se retrouvent aujourd’hui déconnectées des autres, empêchant les déplacements nécessaires au cycle de vie des espèces. C’est pourquoi la CCB2V a mis en place un programme de création de mares dans les zones de déconnexion. Trois mares ont été créées en novembre 2023 sur les communes de Destord, Pierrepont sur l’Arentèle et Bruyères. Ces mares vont se végétaliser naturellement avec la flore locale et pourront devenir d’ici quelques mois et années un habitat favorable à la biodiversité aquatique. Elles offrent également une zone d’abreuvement bienvenue pour la biodiversité en général. Il est possible que certaines mares soient asséchées en été, ceci est naturel et peut même faire partie du cycle de la mare, ce qui est important c’est la présence d’eau sur la période de reproduction de février à juillet. Chaque mare est accompagnée d’un panneau pédagogique conçu spécifiquement par une naturaliste-aquarelliste. A ce jour les mares sont déjà colonisées par la faune notamment à Destord où Grenouilles rousses, Tritons, Dytiques et autres insectes ont élu domicile. Ce programme est financé en partie par l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse.

0 commentaire

Laisser un commentaire