Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
S'abonner à la newsletter
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub

vendredi 19 juillet

Visite du nouveau centre de surtri d’Épinal-Razimont

0 commentaire

0

Écouter cet article

Après 6 mois de travaux et un investissement de 17,5 M€, le nouveau centre de surtri SUEZ et CITEO d’Épinal-Razimont, situé route de Géradmer, traite quelque 25 000 tonnes d’emballages en plastique par an.

Le nouveau centre de surtri d’Epinal-Razimont fait partie des 3 unités industrielles de surtri en France (les deux autres sites sont situés en Bourgogne et en Lozère) ouvrant la voie au développement de filières innovantes pour le recyclage des emballages plastique et la nécessaire atteinte des objectifs nationaux et européens en matière de recyclage et valorisation.

« Ce nouveau centre de surtri, le deuxième en son genre en France, va permettre de donner vie, d’ici la fin de l’année, à de nouvelles filières de recyclage des emballages en plastique et donc d’améliorer nos performances en la matière. C’est une avancée considérable vers l’atteinte de nos objectifs de recyclage » commente Jean Hornain, Directeur Général de Citeo.

Véritable outil de pointe pour optimiser la qualité des flux d’emballages, le centre d’Épinal fonctionne à un débit de production de 7,5 tonnes par heure grâce notamment à un parc de 10 machines de tri optique capable de trier 7 catégories de plastiques différentes : bouteilles et flacons en PET coloré, bouteilles et flacons en PET opaque blanc, barquettes en PET monocouche et multicouche, pots de PS, bouteilles de PET clair, bouteilles et barquettes en PE/PP. Grâce à cette étape de sur-tri, chacune des résines peut désormais être acheminée vers des filières de recyclage.

L’usine est en train de se doter également d’un dispositif d’autodiagnostic basé sur l’intelligence artificielle pour analyser la qualité des matières plastiques triées et ainsi réduire les erreurs de tri.

Le site vosgien fait partie des 3 unités industrielles de surtri en France* et ouvre la voie au développement de filières innovantes pour le recyclage des emballages plastique et la nécessaire atteinte des objectifs nationaux et européens en matière de recyclage et valorisation. Ce nouveau centre de surtri, fruit d’une démarche partenariale entre Citeo et SUEZ, affiche une capacité de traitement de quelque 25 000 tonnes d’emballages en plastique par an.

« Ce partenariat avec Citeo a été décisif pour convertir notre installation vers le métier de surtri. Un nouveau départ qui nous permet aujourd’hui de pérenniser 30 emplois sur le territoire et d’œuvrer pour atteindre les objectifs réglementaires ambitieux de recyclage du plastique. Voilà un nouveau maillon dans la chaine des activités industrielles au service de l’économie circulaire » ajoute David Lamy, Directeur Général Recyclage & Valorisation SUEZ France.

L’ergonomie et les conditions de travail des opérateurs ont été particulièrement étudiées et intégrées à la conception du centre, que ce soit pour les opérateurs de tri avec une cabine lumineuse, respectant les dernières normes en la matière, pour les opérateurs d’exploitation et de maintenance avec des conditions d’accès aux machines facilitées et de nombreux dispositifs de sécurité, pour les conducteurs d’engins par le recours à des engins électriques et la mise en place de circulations optimisées sur le site.

À ce jour, Citeo a investi 49M€ dans ces unités pour atteindre un objectif de 70 000 tonnes d’emballages en plastique surtriées par an et 100 000 tonnes à l’horizon 2026.

L’objectif étant de respecter le geste de tri des habitants en réalisant un tri de qualité sur les nouvelles résines plastiques collectées et leur bonne orientation vers les filières de recyclage.

Après 6 mois de travaux et un investissement de 17,5 M€, le nouveau centre de surtri SUEZ et CITEO d’Épinal-Razimont, situé route de Géradmer, traite quelque 25 000 tonnes d’emballages en plastique par an.

Le nouveau centre de surtri d’Epinal-Razimont fait partie des 3 unités industrielles de surtri en France (les deux autres sites sont situés en Bourgogne et en Lozère) ouvrant la voie au développement de filières innovantes pour le recyclage des emballages plastique et la nécessaire atteinte des objectifs nationaux et européens en matière de recyclage et valorisation.

« Ce nouveau centre de surtri, le deuxième en son genre en France, va permettre de donner vie, d’ici la fin de l’année, à de nouvelles filières de recyclage des emballages en plastique et donc d’améliorer nos performances en la matière. C’est une avancée considérable vers l’atteinte de nos objectifs de recyclage » commente Jean Hornain, Directeur Général de Citeo.

Véritable outil de pointe pour optimiser la qualité des flux d’emballages, le centre d’Épinal fonctionne à un débit de production de 7,5 tonnes par heure grâce notamment à un parc de 10 machines de tri optique capable de trier 7 catégories de plastiques différentes : bouteilles et flacons en PET coloré, bouteilles et flacons en PET opaque blanc, barquettes en PET monocouche et multicouche, pots de PS, bouteilles de PET clair, bouteilles et barquettes en PE/PP. Grâce à cette étape de sur-tri, chacune des résines peut désormais être acheminée vers des filières de recyclage.

L’usine est en train de se doter également d’un dispositif d’autodiagnostic basé sur l’intelligence artificielle pour analyser la qualité des matières plastiques triées et ainsi réduire les erreurs de tri.

Le site vosgien fait partie des 3 unités industrielles de surtri en France* et ouvre la voie au développement de filières innovantes pour le recyclage des emballages plastique et la nécessaire atteinte des objectifs nationaux et européens en matière de recyclage et valorisation. Ce nouveau centre de surtri, fruit d’une démarche partenariale entre Citeo et SUEZ, affiche une capacité de traitement de quelque 25 000 tonnes d’emballages en plastique par an.

« Ce partenariat avec Citeo a été décisif pour convertir notre installation vers le métier de surtri. Un nouveau départ qui nous permet aujourd’hui de pérenniser 30 emplois sur le territoire et d’œuvrer pour atteindre les objectifs réglementaires ambitieux de recyclage du plastique. Voilà un nouveau maillon dans la chaine des activités industrielles au service de l’économie circulaire » ajoute David Lamy, Directeur Général Recyclage & Valorisation SUEZ France.

L’ergonomie et les conditions de travail des opérateurs ont été particulièrement étudiées et intégrées à la conception du centre, que ce soit pour les opérateurs de tri avec une cabine lumineuse, respectant les dernières normes en la matière, pour les opérateurs d’exploitation et de maintenance avec des conditions d’accès aux machines facilitées et de nombreux dispositifs de sécurité, pour les conducteurs d’engins par le recours à des engins électriques et la mise en place de circulations optimisées sur le site.

À ce jour, Citeo a investi 49M€ dans ces unités pour atteindre un objectif de 70 000 tonnes d’emballages en plastique surtriées par an et 100 000 tonnes à l’horizon 2026.

L’objectif étant de respecter le geste de tri des habitants en réalisant un tri de qualité sur les nouvelles résines plastiques collectées et leur bonne orientation vers les filières de recyclage.

0 commentaire

Laisser un commentaire