Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
S'abonner à la newsletter
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub

dimanche 21 juillet

Vosges – Une pétition pour interdire la vente de poissons vivants dans les magasins Decathlon

1 commentaire

1

Écouter cet article

A Epinal et à Saint-Dié-des-Vosges, une pétition vient d’être déposée pour demander l’interdiction de la vente de poissons d’appât dans les magasins Décathlon.

« Les animaux ne sont pas de vulgaires articles de sport » témoignent les clients. Une cliente du magasin Décathlon d’Epinal, qui soutient l’association PAZ (l’association Paris Animaux Zoopolis), a décidé de lancer une pétition contre le magasin Décathlon Epinal. Une autre pétition est en ligne contre le magasin de Saint-Dié-des-Vosges. Elle dénonce la vente de poissons vivants dans les rayons pêche de l’enseigne de sport. Ces poissons sont utilisés comme appâts dans la pêche au vif, une technique pour capturer des poissons carnassiers (brochets, sandre…).

« La pêche au vif est l’une des pratiques de pêche les plus horribles qu’il existe. Interdite en Allemagne, en Suisse, en Écosse… Elle consiste à utiliser un animal vertébré comme appât des poissons carnassiers comme des brochets ou des silures. Le pêcheur embroche l’animal avec un hameçon, et peut même lui infliger des blessures supplémentaires pour le faire saigner, puis le jette à l’eau. Le supplice peut durer des heures. Au lieu de se positionner contre cette barbarie, Decathlon l’alimente : certains de ses magasins, comme celui d’Epinal, vendent des poissons vivants pour quelques centimes !  » explique la cliente du magasin Décathlon Epinal à l’origine de la pétition en ligne.

Cette pétition suit un mouvement d’ampleur nationale porté depuis 2019 par l’association Paris Animaux Zoopolis (PAZ).

La pétition à Epinal: https://www.mesopinions.com/petition/animaux/decathlon-epinal-poissons-souffrent-arretez-vendre/231105

La pétition à Saint-Dié-des-Vosges : https://www.mesopinions.com/petition/animaux/decathlon-saint-die-vosges-traiter-animaux/229675

Decathlon

Epinal

poissons

Saint-Dié-des-Vosges

vosges

A Epinal et à Saint-Dié-des-Vosges, une pétition vient d’être déposée pour demander l’interdiction de la vente de poissons d’appât dans les magasins Décathlon.

« Les animaux ne sont pas de vulgaires articles de sport » témoignent les clients. Une cliente du magasin Décathlon d’Epinal, qui soutient l’association PAZ (l’association Paris Animaux Zoopolis), a décidé de lancer une pétition contre le magasin Décathlon Epinal. Une autre pétition est en ligne contre le magasin de Saint-Dié-des-Vosges. Elle dénonce la vente de poissons vivants dans les rayons pêche de l’enseigne de sport. Ces poissons sont utilisés comme appâts dans la pêche au vif, une technique pour capturer des poissons carnassiers (brochets, sandre…).

« La pêche au vif est l’une des pratiques de pêche les plus horribles qu’il existe. Interdite en Allemagne, en Suisse, en Écosse… Elle consiste à utiliser un animal vertébré comme appât des poissons carnassiers comme des brochets ou des silures. Le pêcheur embroche l’animal avec un hameçon, et peut même lui infliger des blessures supplémentaires pour le faire saigner, puis le jette à l’eau. Le supplice peut durer des heures. Au lieu de se positionner contre cette barbarie, Decathlon l’alimente : certains de ses magasins, comme celui d’Epinal, vendent des poissons vivants pour quelques centimes !  » explique la cliente du magasin Décathlon Epinal à l’origine de la pétition en ligne.

Cette pétition suit un mouvement d’ampleur nationale porté depuis 2019 par l’association Paris Animaux Zoopolis (PAZ).

La pétition à Epinal: https://www.mesopinions.com/petition/animaux/decathlon-epinal-poissons-souffrent-arretez-vendre/231105

La pétition à Saint-Dié-des-Vosges : https://www.mesopinions.com/petition/animaux/decathlon-saint-die-vosges-traiter-animaux/229675

1 commentaire

  • Avatar du commentaire numéro 977

    Médor

    Bizarrement ils ne connaissent pas la pêche au chien.
    Parfois un souffle de protestation…. sans plus.
    Je me demande bien les raisons qui les en empêchent.
    Le paraître ? L’idéologie ? L’éloignement ?

Laisser un commentaire