Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
S'abonner à la newsletter
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub

dimanche 26 mai

Remiremont – Un tremblement de terre d’une magnitude de 3,7 ressenti à 0 h 14

1 commentaire

1

Écouter cet article

La secousse sismique dont l’épicentre se trouvait au Nord-Est de Vesoul, en Haute-Saône, a bien été ressentie à Remiremont et sa périphérie en cette nuit du 10 au 11 février.

D’une magnitude de 3,7 sur l’échelle de Richter, c’est l’estimation réelle de cette secousse sismique enregistrée par le Bureau Central Sismologique Français de Strasbourg à 0 h 14, au cours de cette dernière nuit de samedi à dimanche.

La secousse, accompagnée d’un petit grondement, a été nettement perçue par celles et ceux qui avaient le sommeil léger en cette première partie de nuit. Une secousse ayant pour épicentre une zone située au Nord-Est de Vesoul (70) et par conséquent bien ressentie dans cette partie de la Franche-Comté, mais encore une partie de l’Alsace.

Les vosgiens, notamment autour de Remiremont, n’ont pas manqué de cibler le phénomène de leur côté. Pas de quoi affoler les populations qui savent par ailleurs que ce genre de petits événements survient régulièrement. En effet, plusieurs secousses d’une magnitude entre 3 et 4 sur l’échelle de Richter avaient été recensées l’an dernier, la plus forte en mars 2023, (magnitude de 4,4) et dont l’épicentre se trouvait à Valentigney dans le Doud.

Et en ce début d’année 2024, une première secousse fut perçue (magnitude 3,2) le 3 février dernier avec, là encore, la Franche-Comté pour épicentre, plus précisément Belfort. La preuve que la terre bouge sous nos pieds !

La secousse sismique dont l’épicentre se trouvait au Nord-Est de Vesoul, en Haute-Saône, a bien été ressentie à Remiremont et sa périphérie en cette nuit du 10 au 11 février.

D’une magnitude de 3,7 sur l’échelle de Richter, c’est l’estimation réelle de cette secousse sismique enregistrée par le Bureau Central Sismologique Français de Strasbourg à 0 h 14, au cours de cette dernière nuit de samedi à dimanche.

La secousse, accompagnée d’un petit grondement, a été nettement perçue par celles et ceux qui avaient le sommeil léger en cette première partie de nuit. Une secousse ayant pour épicentre une zone située au Nord-Est de Vesoul (70) et par conséquent bien ressentie dans cette partie de la Franche-Comté, mais encore une partie de l’Alsace.

Les vosgiens, notamment autour de Remiremont, n’ont pas manqué de cibler le phénomène de leur côté. Pas de quoi affoler les populations qui savent par ailleurs que ce genre de petits événements survient régulièrement. En effet, plusieurs secousses d’une magnitude entre 3 et 4 sur l’échelle de Richter avaient été recensées l’an dernier, la plus forte en mars 2023, (magnitude de 4,4) et dont l’épicentre se trouvait à Valentigney dans le Doud.

Et en ce début d’année 2024, une première secousse fut perçue (magnitude 3,2) le 3 février dernier avec, là encore, la Franche-Comté pour épicentre, plus précisément Belfort. La preuve que la terre bouge sous nos pieds !

1 commentaire

  • Avatar du commentaire numéro 25

    Cousin

    Bonjour,
    J’étais chez des amis dans le secteur de Remiremont, très bien ressenti cette violente et assourdissante secousse. Quand je suis rentré chez moi, j’ai ouvert mon buffet machinalement pour prendre un verre (d’eau) avant de me coucher, quelle ne fut pas ma surprise en voyant un désordre complet dans mon buffet et des verres tomber au sol. J’ai passé tout mon dimanche matin à remettre de l’ordre. Je pense que c’est du à cette incroyable et violente secousse, une des plus fortes jamais ressentie depuis des années. Slts.

Laisser un commentaire