Pub
Pub
Pub
Pub
S'abonner à la newsletter
Pub
Pub
Pub
Pub

jeudi 20 juin

Saint-Amé – Menacée par une suppression de poste, les parents d’élèves de l’école des Tilleuls se mobilisent

0 commentaire

0

Écouter cet article

La colère gronde chez les parents d’élèves de l’ensemble scolaire des Tilleuls de Saint-Amé. La raison ? L’éventuelle suppression d’un poste d’enseignant à la rentrée prochaine. Pour protester contre cette possible réduction d’effectif, une cinquantaine de personnes ont manifesté devant l’établissement ce vendredi à la sortie des classes.

 

Trente huit. C’est le nombre de postes menacés pour la prochaine rentrée des classes dans les Vosges dans l’enseignement primaire. Alors qu’à l’école des Tilleuls de Saint-Amé, un poste d’enseignant devrait être supprimé à la rentrée, les parents d’élèves étaient bien décidés à montrer leur mécontentement. Ainsi, accompagnés par les élèves et les instituteurs et soutenus par la municipalité, les parents d’élèves de l’établissement de Saint-Amé se sont mobilisés et ont manifesté à la sortie des classes pour protester contre cette décision, ce vendredi.

 

« Touchez pas à notre école » ou « un poste supprimé = classes surchargés », pouvait-on lire sur les pancartes brandies par les manifestants devant l’établissement qui accueille près de 150 élèves. Car, la suppression de poste qui au-delà de la colère suscite également l’incompréhension. En effet, une cinquantaine de nouveaux élèves devraient venir garnir les rangs de l’école de Tilleuls d’ici 2025. C’est pourquoi, les parents d’élèves et la municipalité dénoncent une décision qui pourrait entrainer la surcharge des classes avec toutes les conséquences qui en découlent…

La colère gronde chez les parents d’élèves de l’ensemble scolaire des Tilleuls de Saint-Amé. La raison ? L’éventuelle suppression d’un poste d’enseignant à la rentrée prochaine. Pour protester contre cette possible réduction d’effectif, une cinquantaine de personnes ont manifesté devant l’établissement ce vendredi à la sortie des classes.

 

Trente huit. C’est le nombre de postes menacés pour la prochaine rentrée des classes dans les Vosges dans l’enseignement primaire. Alors qu’à l’école des Tilleuls de Saint-Amé, un poste d’enseignant devrait être supprimé à la rentrée, les parents d’élèves étaient bien décidés à montrer leur mécontentement. Ainsi, accompagnés par les élèves et les instituteurs et soutenus par la municipalité, les parents d’élèves de l’établissement de Saint-Amé se sont mobilisés et ont manifesté à la sortie des classes pour protester contre cette décision, ce vendredi.

 

« Touchez pas à notre école » ou « un poste supprimé = classes surchargés », pouvait-on lire sur les pancartes brandies par les manifestants devant l’établissement qui accueille près de 150 élèves. Car, la suppression de poste qui au-delà de la colère suscite également l’incompréhension. En effet, une cinquantaine de nouveaux élèves devraient venir garnir les rangs de l’école de Tilleuls d’ici 2025. C’est pourquoi, les parents d’élèves et la municipalité dénoncent une décision qui pourrait entrainer la surcharge des classes avec toutes les conséquences qui en découlent…

0 commentaire

Laisser un commentaire