S'abonner à la newsletter

mercredi 29 mai

Affaire Grégory : de nouvelles expertises ordonnées par la Justice

0 commentaire

0

Écouter cet article

(Photographie AFP)

Nouveau rebondissement dans l’affaire Grégory cette semaine, avec la demande, par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Dijon, de nouvelles comparaisons ADN et d’une étude de faisabilité d’expertises vocales des enregistrements du corbeau.

Comme le précisent nos confrères de France Info, la Justice a ordonné que de nouvelles expertises soient réalisées dans l’affaire Grégory, à la demande des parents de l’enfant dojnt le corps avait été retrouvé sans vie dans la Vologne, le 16 octobre 1984.

« Dans sa décision, la chambre de l’instruction demande notamment des comparaisons des ADN retrouvés sur les cordelettes qui étaient sur le corps de l’enfant, sur l’anorak de Grégory, son menton, mais aussi sur certains courriers du corbeau dont celui du 16 octobre 1984, le jour de sa mort. Ces comparaisons seront effectuées avec les ADN de plusieurs personnes de la famille » explique France Info. Quant aux expertises vocales, des investigations en matière d’audiométrie vocale vont être réalisées, à partir des enregistrements du corbeau, qui sont actuellement sous scellés.

Selon Maître Marie-Christine Chastant-Morand, l’avocate des parents de Grégory, Christine et Jean-Marie Villemin, « mes clients ne cherchent qu’à faire la lumière sur cette affaire. Ils veulent que la Justice se donne tous les moyens possibles pour parvenir à faire cette vérité, pour essayer d’y arriver. Leur moteur, c’est de savoir ce qu’il s’est passé et comment ça s’est passé, c’est de faire la lumière sur les derniers moments de la vie de leur enfant. »

J.J.

Affaire Grégory

(Photographie AFP)

Nouveau rebondissement dans l’affaire Grégory cette semaine, avec la demande, par la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Dijon, de nouvelles comparaisons ADN et d’une étude de faisabilité d’expertises vocales des enregistrements du corbeau.

Comme le précisent nos confrères de France Info, la Justice a ordonné que de nouvelles expertises soient réalisées dans l’affaire Grégory, à la demande des parents de l’enfant dojnt le corps avait été retrouvé sans vie dans la Vologne, le 16 octobre 1984.

« Dans sa décision, la chambre de l’instruction demande notamment des comparaisons des ADN retrouvés sur les cordelettes qui étaient sur le corps de l’enfant, sur l’anorak de Grégory, son menton, mais aussi sur certains courriers du corbeau dont celui du 16 octobre 1984, le jour de sa mort. Ces comparaisons seront effectuées avec les ADN de plusieurs personnes de la famille » explique France Info. Quant aux expertises vocales, des investigations en matière d’audiométrie vocale vont être réalisées, à partir des enregistrements du corbeau, qui sont actuellement sous scellés.

Selon Maître Marie-Christine Chastant-Morand, l’avocate des parents de Grégory, Christine et Jean-Marie Villemin, « mes clients ne cherchent qu’à faire la lumière sur cette affaire. Ils veulent que la Justice se donne tous les moyens possibles pour parvenir à faire cette vérité, pour essayer d’y arriver. Leur moteur, c’est de savoir ce qu’il s’est passé et comment ça s’est passé, c’est de faire la lumière sur les derniers moments de la vie de leur enfant. »

J.J.

0 commentaire

Laisser un commentaire