Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
S'abonner à la newsletter
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub
Pub

samedi 25 mai

Déo’Défib’ : en juin à Saint-Dié-des-Vosges, apprenez à sauver 1 vie en 1 heure

0 commentaire

0

Écouter cet article

 

45 000 arrêts cardiaques extra-hospitaliers surviennent chaque année en France. Soit 15 à 20 pour la seule ville de Saint-Dié-des-Vosges.

Le taux de survie actuel est compris entre 6 et 8%, sachant que 75% des arrêts cardiaques se produisent devant un témoin, dont le rôle est primordial pour améliorer la survie. Chaque minute qui passe équivaut à 10% de chance de survie en moins, sachant que les secours mettent en moyenne 10 minutes pour arriver. Apprendre à effectuer un massage cardiaque et à utiliser un Défibrillateur Automatisé Externe – DAE – permet donc de sensiblement augmenter les chances de survie d’une personne victime d’un arrêt cardiaque.

C’est en partant de ce constat que le Club Coeur et Santé de Saint-Dié-des-Vosges, en partenariat avec la Ville, lance l’opération « Déo’Défib’ » au mois de juin prochain. L’opération s’inscrit également dans le cadre de la mise en place de 14 DAE en accès public 24h/24 à Saint-Dié-des-Vosges.

L’objectif de « Déo’Défib’ » étant de former plusieurs milliers de personnes aux « tiercé gagnant » des 3 gestes à effectuer lorsque l’on est témoin d’un arrêt cardiaque : appeler les secours en premier lieu, ensuite masser et enfin défibriller, dans le cas où un DAE se trouve à proximité.

« Une jeune élève de l’école de Marzelay a fait un arrêt cardiaque en début d’année scolaire. Le directeur de l’école, qui avait été formé aux gestes, a pu la sauver » a révélé ce mercredi matin le maire Bruno Toussaint, présent aux côtés de la conseillère municipale déléguée Catherine Viry ainsi que de Michel Antoine et Jean-Louis Bourdon, respectivement président et cardiologue du Club Coeur et Santé, lors de la présentation de « Déo’Défib’ »

Concrètement, une formation gratuite d’une heure sera proposée sur la Place du Marché le dimanche 2 juin de 11h à 18h, en marge des « Cyclo’Folies ». Puis toute la semaine du 3 au 8 juin, de 9h à 19h30, il sera possible de suivre cette même formation dans le chapiteau qui sera installé au parc Jean-Mansuy.

La troisième et dernière séquence de « Déo’Défib’ » se tiendra à la fin du mois de juin dans les différents quartiers déodatiens. Le détail des lieux et horaires est à retrouver sur le flyer en fin d’article. Dans tous les cas, la formation sera assurée par des membres du Club Coeur et Santé et par des organismes de secourisme.

Les personnes souhaitant apprendre à sauver 1 vie en 1 heure – ou réviser leurs gestes – sont invitées à s’inscrire sur www.deodefib.fr dès aujourd’hui à 17h. Et puisqu’il n’y a pas d’âge pour apprendre le massage cardiaque, la formation est ouverte à tout le monde dès 9 ans.

J.J.

Arrêt cardiaque

Club Coeur et Santé de Saint-Dié-des-Vosges

Déo'Défib'

gestes qui sauvent

Mairie de Saint-Dié-des-Vosges

 

45 000 arrêts cardiaques extra-hospitaliers surviennent chaque année en France. Soit 15 à 20 pour la seule ville de Saint-Dié-des-Vosges.

Le taux de survie actuel est compris entre 6 et 8%, sachant que 75% des arrêts cardiaques se produisent devant un témoin, dont le rôle est primordial pour améliorer la survie. Chaque minute qui passe équivaut à 10% de chance de survie en moins, sachant que les secours mettent en moyenne 10 minutes pour arriver. Apprendre à effectuer un massage cardiaque et à utiliser un Défibrillateur Automatisé Externe – DAE – permet donc de sensiblement augmenter les chances de survie d’une personne victime d’un arrêt cardiaque.

C’est en partant de ce constat que le Club Coeur et Santé de Saint-Dié-des-Vosges, en partenariat avec la Ville, lance l’opération « Déo’Défib’ » au mois de juin prochain. L’opération s’inscrit également dans le cadre de la mise en place de 14 DAE en accès public 24h/24 à Saint-Dié-des-Vosges.

L’objectif de « Déo’Défib’ » étant de former plusieurs milliers de personnes aux « tiercé gagnant » des 3 gestes à effectuer lorsque l’on est témoin d’un arrêt cardiaque : appeler les secours en premier lieu, ensuite masser et enfin défibriller, dans le cas où un DAE se trouve à proximité.

« Une jeune élève de l’école de Marzelay a fait un arrêt cardiaque en début d’année scolaire. Le directeur de l’école, qui avait été formé aux gestes, a pu la sauver » a révélé ce mercredi matin le maire Bruno Toussaint, présent aux côtés de la conseillère municipale déléguée Catherine Viry ainsi que de Michel Antoine et Jean-Louis Bourdon, respectivement président et cardiologue du Club Coeur et Santé, lors de la présentation de « Déo’Défib’ »

Concrètement, une formation gratuite d’une heure sera proposée sur la Place du Marché le dimanche 2 juin de 11h à 18h, en marge des « Cyclo’Folies ». Puis toute la semaine du 3 au 8 juin, de 9h à 19h30, il sera possible de suivre cette même formation dans le chapiteau qui sera installé au parc Jean-Mansuy.

La troisième et dernière séquence de « Déo’Défib’ » se tiendra à la fin du mois de juin dans les différents quartiers déodatiens. Le détail des lieux et horaires est à retrouver sur le flyer en fin d’article. Dans tous les cas, la formation sera assurée par des membres du Club Coeur et Santé et par des organismes de secourisme.

Les personnes souhaitant apprendre à sauver 1 vie en 1 heure – ou réviser leurs gestes – sont invitées à s’inscrire sur www.deodefib.fr dès aujourd’hui à 17h. Et puisqu’il n’y a pas d’âge pour apprendre le massage cardiaque, la formation est ouverte à tout le monde dès 9 ans.

J.J.

0 commentaire

Laisser un commentaire